Les 16 mouvements et principes fondamentaux en Pilates

Vous trouverez dans cet article les principes fondamentaux sans lesquels vous pourriez passer complètement à côté de cette méthode, qui se réduirait alors à une simple gymnastique. La philosophie de Joseph Pilates résidait pourtant dans le fait d'amener le corps et l'esprit à ne faire qu'un, de trouver une synergie bénéfique à la recherche de l'exécution parfaite. 

 

Le Pilates est une méthode douce. Les placements sont précis, les mouvements réalisés lentement sont calés sur une respiration profonde. En renforçant les chaines musculaires profondes, le Pilates a pour objectif de ramener le corps dans un alignement idéal qui permet une forte stabilité et limitant de ce fait les douleurs et/ou blessures récurrentes.

 

Je vous conseille de faire appel à un professionnel qualifié et de participer à quelques séances (cours collectifs ou individuels, stage d'initiation...) avant de pratiquer le Pilates tout seul. Il me semble très important de se faire expliquer les principes de base et de se faire corriger par un professeur.

Les principes fondamentaux

 

Position neutre du bassin

 

Lorsque le bassin est en position neutre, le pubis et les crêtes iliaques sont au même niveau. Dans les positions de départ et pendant de nombreux exercices, le bassin reste toujours dans une position neutre. Imagine un bol rempli d’eau placé sur le ventre, il ne se renverse pas.

 

Le centre

Le centre englobe dans la méthode Pilates moderne la musculature abdominale et dorsale profonde, le périnée et le diaphragme.

Un centre énergique est la base de tous les exercices de Pilates. C’est là que se concentrent la force et l’énergie qui circulent ensuite dans les bras, les jambes et la colonne vertébrale.

 

La respiration

 

Principe de base: inspirer par le nez, expirer par la bouche. Inspirer latéralement et dans le dos de manière que les arcs costaux inférieurs s’ouvrent sur le côté et vers l’arrière. Expirer en refermant les côtes vers l’intérieur et vers le bas tout en amenant doucement le nombril vers la colonne vertébrale.

inspiration = allongement de la colonne vertébrale et préparation de l’exercice

expiration = stabilité et activation du centre.

 

 

L'allongement de la colonne

On entend par allonger la colonne vertébrale dans l’axe le fait de l’étirer. La tête s’éloigne du bassin sans pour autant que la forme naturelle en double S de la colonne vertébrale s’en trouve modifiée. En allongeant la colonne vertébrale dans l’axe, celle-ci est délestée, la pression sur les disques intervertébraux réduite et les vertèbres peuvent bouger librement.

Les 16 mouvements principaux

Voici une liste non exhaustive des principaux mouvements de la méthode Pilates qu'il est important de maîtriser avant d'ajouter des options et des mouvements supplémentaires.

Julie VUILLEMAIN

Professeur de danse, fitness et Pilates

Écrire commentaire

Commentaires : 0